Après la sieste...

Le film d’Antonin Pellicule intitulé, Coussinets d’Amour, nous a fortement ennuyé. Monsieur Pellicule a choisi une actrice peu convaincante en la personne de Mélie Désornières. Les courts moments – fort heureusement – pendant lesquels cette demoiselle chante sont  absolument insupportables. Mélie devrait être employée dans des films muets ou mieux, trouver une autre profession afin de nous épargner ses lamentables prestations.