Anselme l'Ondée

rachid=Rat, gardien des eaux magiques du Lac des Mystères du Royaume Magique des Sphères Enchantées. - « Je ne le trouve pas, pesta-t-il. Anselme ! Anselme ! Où êtes-vous encore passé, appela le gouverneur du monde magique. Un vieux rat pelé se précipita vers eux. - Me voilà ! Me voilà, Majesté, dit-il tout essoufflé. Son imperméable vert détrempé ralentissait sa course. Tout en trottant, il se débattait avec le nœud de sa capuche. Impatient, il finit par mordre le lien qui le libéra aussitôt de cette emprise. - Je vous présente mes hommages, votre Grandeur, ainsi que mes excuses pour ce malheureux retard, dit-il en s’inclinant. Bonjour Millie. Bonjour,…petit ourson… - Je te présente Toudy l’ours polaire, l’aida le souverain. Toudy, voici Anselme l’Ondée, le gardien des eaux magiques. - Enchanté, répondit poliment Toudy. Il était très fier d’avoir été introduit comme une vraie personne. Il dégagea les épaules et leva la truffe en prenant un air important. Une goutte tomba sur son museau et le fit éternuer violemment. Il perdit l’équilibre et se retrouva sur le derrière, ruinant ses effets de parade. Le Grand Manitou poursuivait sa conversation avec le petit rat. - Très cher Anselme, il me semble que vous pourriez mettre un peu d’ordre ici, on ne retrouve rien, le rabroua-t-il. J’ai réussi à dénicher l’eau des Instants Choisis mais l’eau des Augures est introuvable. - Je vous l’amène immédiatement votre Grandeur, répondit le gardien accablé par les remontrances du gouverneur du monde magique. Anselme revint quelques minutes plus tard, soutenant avec difficulté un petit arrosoir rouge qui débordait d’un épais liquide phosphorescent. Le Grand Manitou le prit d’un air mécontent et le plaça près de lui. Il posa sa lourde patte sur l’épaule de Toudy et désigna l’eau des Instants Choisis ». (Extrait du Prince des Glaces, chapitre neuf).